Les actualités
Information 09/11/2019
Les coffrets de Noël sont arrivés !
Les coffrets de Noël sont arrivés !

Venez les découvrir à la Pharmacie Fachon ou sur notre site :

Pharmaforce.fr

Lire la suite de l’article Les coffrets de Noël sont arrivés !
Promotion 08/11/2019
Animation Bioderma
Animation Bioderma

Une animation Bioderma aura lieu le mercredi 13 novembre à la pharmacie Cayeux - Pharmabest de Rang-du-Fliers. Profitez des conseils de l'animatrice en plus d'une réduction de 20% sur la gamme dès 2 produits Bioderma achetés !

Lire la suite de l’article Animation Bioderma
Conseil 07/11/2019
Animation BIONIKE & Conseil maquillage
Animation BIONIKE & Conseil maquillage

🌸🌸Jeudi 7 novembre 🌸😍🌸
Apprenez à vous maquiller gratuitement avec Henriette et les produits BIONIKE 🌸
💝💝💝 beauté sublimée 💝💝💝
www.pharmacie-cayeux.fr

Lire la suite de l’article Animation BIONIKE & Conseil maquillage
Promotion 07/11/2019
Offre Mustela
Offre Mustela

⚠️⚠️⚠️ PROLONGATION DE NOTRE OFFRE EXCEPTIONNELLE !!!!!! ⚠️⚠️⚠️

5 sachets Mustela pour 9,99€

Offre valable du 1/10/19 au 30/11/19 

Découvrez notre site : Pharmacie Tanquerel-Denis

Lire la suite de l’article Offre Mustela
Promotion 06/11/2019
Promotion spéciale Nuxe !
Promotion spéciale Nuxe !

En novembre, dès 30€ d'achats de produits Nuxe ou Bio Beauté sur le site pharmacie-cayeux.fr, un gel lavant Rêve de miel est offert.

Dans la limite des stocks disponibles.

Lire la suite de l’article Promotion spéciale Nuxe !
Information 04/11/2019
Présentation Avène Anti-âge
Présentation Avène Anti-âge

Jeudi 14 novembre 2019,

Venez nombreuses et nombreux au "Jour J Avène anti-âge"

Animé par votre esthéticienne Marine !

Découvrez notre site : Pharmacie Gomez

Lire la suite de l’article Présentation Avène Anti-âge
Information 03/11/2019
Fausses ordonnances : les codéinés en tête
Fausses ordonnances : les codéinés en tête

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem.
Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes.

En 2018, 1 950 ordonnances falsifiées ont été recensées par l'enquête OSIAP (Ordonnances suspectes indicateurs d'abus possible), menée par le Centre d'évaluation et d'information de la pharmacodépendance (CIEP). Un chiffre nettement supérieur à celui enregistré l'année précédente (1 290) et qui montre une nouvelle fois que le nombre de signalements ne cesse d'augmenter (seulement 756 cas avaient été comptabilisés en 2013). Mais qui est, sans aucun doute, bien en-deçà de la réalité. En tout, 3 340 médicaments ont été cités soit, dans le détail, 278 substances et 395 spécialités différentes. Sur la plus haute marche du podium depuis plusieurs années, le zolpidem a été détrôné par la codéine, antitussive et en association au paracétamol, qui représente à elle seule près de 30 % des cas recensés. Zolpidem, qui concentrait près d'un quart des signalements en 2017, n'est plus que 5e un an plus tard (8,6 % des signalements), devancé par la codéine donc, mais aussi par le tramadol (12,2 %) et la prégabaline (11,9 %). Depuis l'arrêté du 12 juillet 2017, 380 cas d'ordonnances falsifiées concernant les produits codéinés ont été enregistrés, contre seulement 20 avant le listage de ces spécialités. Une décision législative qui a entraîné une baisse de leur consommation mais qui a, semble-t-il, poussé dans le même temps de plus en plus de personnes à falsifier des ordonnances afin d'en obtenir.

Des ordonnances souvent indétectables

Le CIEP recueille deux fois par an, en mai et en novembre, les ordonnances suspectes identifiées par les officinaux. Ces « périodes d'enquête » sont menées via un questionnaire qui permet de déterminer les « caractéristiques démographiques, les médicaments concernés et les critères de suspicion de l'ordonnance ». À ces chiffres sont ensuite ajoutés ceux enregistrés tout au long de l'année. Des résultats particulièrement intéressants à connaître lorsqu'on se trouve derrière le comptoir, surtout à l'heure où les ordonnances « électroniques » prennent peu à peu le pas sur les prescriptions rédigées à la main. Toutefois, débusquer un patient malhonnête muni d'une ordonnance falsifiée est bien souvent mission impossible. Une « bonne » fausse ordonnance est même indétectable, comme le concède le CIEP. Entre les personnes devenues accros à certains médicaments et celles animées par le désir d'alimenter un véritable trafic, les profils des « suspects » sont aussi divers que variés. Toujours selon l'enquête OSIAP, les demandeurs sont le plus souvent des hommes (60 %) et l'âge moyen se situe autour de 35 ans. Toutes les générations sont concernées, de 10 ans pour le plus jeune falsificateur recensé, à 91 ans pour le plus âgé, selon l'enquête. Enfin, le patient est connu de l'officine dans moins de 10 % des cas.

Cas extrêmes

Bien conscients qu'ils ne parviendront pas à flouer le même officinal à plusieurs reprises, les auteurs d'ordonnances falsifiées écument les pharmacies, parfois pendant des années. Placée en garde à vue, une femme de 31 ans originaire du Nord avait ainsi récupéré illégalement plus de mille boîtes d'antalgiques et de somnifères pendant cinq ans. Le nombre de comprimés d'alprazolam, de tramadol et de zolpidem retrouvés chez cette dernière a levé tout doute sur la possibilité d'une consommation personnelle. À Beaucaire, dans le Gard, 251 fausses ordonnances médicales ont été retrouvées chez un homme de 64 ans, qui, depuis son ordinateur personnel, rédigeait de fausses prescriptions afin d'obtenir, selon ses dires, des somnifères pour son épouse. Usurpant, pendant quatre ans, le nom d'un seul et même généraliste, le sexagénaire a été inculpé par le tribunal correctionnel de Tarascon pour « escroquerie à la CPAM, faux et usage de faux » et attend aujourd'hui son procès. Condamnée à huit mois de prison avec sursis et à une obligation de se soigner, une femme vivant à Lorient, dans le Morbihan, a volé des ordonnances, les a photocopiées et a modifié les posologies pour obtenir un somnifère auquel elle était dépendante. Les ordonnances sécurisées nécessaires pour obtenir ce médicament n'auront pas empêché la trentenaire, qui utilisait plusieurs identités, de flouer quatre praticiens du département pendant deux ans avant que des pharmaciens vigilants ne finissent par donner l'alerte.

Une pratique « normale » aux yeux de certains patients

S'ils ne s'inquiètent pas d'éventuels risques iatrogéniques, une possible condamnation judiciaire donne tout de même quelques sueurs froides à certains usurpateurs, qui n'hésitent pas à se servir des forums de discussion sur Internet pour trouver conseil. « J'ai été pris hier en " flag " chez le pharmacien après lui avoir envoyé, via une application, une fausse ordonnance pour du Dafalgan codéine. J'en ai fait à peu près une vingtaine, je ne sais pas si le médecin ou le pharmacien va porter plainte… », raconte ainsi un utilisateur du site « PsychoActif ». Selon cet internaute, c'est l'addiction à ce médicament combinée aux nouvelles règles en vigueur qui l'a poussé à commettre ce délit. Certains utilisateurs lui préconisent d'aller discuter avec le médecin afin d'obtenir sa clémence.

Considérée comme une fraude à la Sécurité sociale, la falsification d'ordonnance peut être très sévèrement punie par la loi. Si un particulier peut écoper d'une amende de 5 000 euros en cas de fraude avérée, une escroquerie manifeste (si l'ordonnance est créée de toutes pièces par exemple) peut, elle, être passible d'une amende de 375 000 euros et d'une peine de 5 ans d'emprisonnement, comme le précise l'article 313-1 du Code pénal.

Comment reconnaître ?

En France, l'application Alerte Pro Santé propose un service dédié aux vols d'ordonnances. Alimentée en continu par les signalements réalisés par les prescripteurs victimes de vols, la plateforme Alerte Pro Santé est en mesure d'adresser des alertes régionalisées aux pharmaciens susceptibles de se voir présenter ces « prescriptions maison ». Un dispositif dont l'efficacité dépend bien sûr de l'adhésion des professionnels de santé. À défaut, pour ne pas être dupe, quelques indices évocateurs suffisent à trahir les intentions douteuses : confusion ou nervosité devant le comptoir, présence sur l'ordonnance du tampon d'une autre pharmacie ou encore refus de présenter la carte Vitale.

Source : Le Quotidien du Pharmacien n°3548
Un article de Pascal MARIE

Lire la suite de l’article Fausses ordonnances : les codéinés en tête
Promotion 02/11/2019
Journée Sanoflore
Journée Sanoflore

Le 7/11/2019, venez vous faire chouchouter à la Pharmacie Alpes Provence et découvrir la gamme SANOFLORE à travers un mini soin Gratuit.

Bénéficiez de 20% sur toute la gamme

Lire la suite de l’article Journée Sanoflore
Conseil 01/11/2019
Les défenses naturelles
Les défenses naturelles

Il est temps de se préparer à la baisse d'immunité hivernale !

La Pharmacie Saint-Maurice à Amiens vous propose d'associer ERGYD et ERGYMUNYL ?

De la vitamine D pour le bon fonctionnement du système immunitaire et des plantes (échinacée, plantain et romarin) qui contribuent à la défense de l'organisme !

Lire la suite de l’article Les défenses naturelles
Information 31/10/2019
Attention aux fraudes !
Attention aux fraudes !

Avec le site Alerte-Pro-Santé, soyez averti gratuitement des fraudes ou tentatives de fraudes qui ont lieu dans votre département.

Celles-ci sont un véritable fléau en constante augmentation, mais peu de moyens efficaces existent pour lutter contre…

La rapidité de partage d’un signalement permettant bien souvent d’éviter ou de limiter l’utilisation de l’objet du délit, le site Alerte-Pro-Santé vous en informe automatiquement.

La facilité de signalement d’un incident allié à l’efficacité de notifications automatiques restreintes à une zone géographique librement choisie est la meilleure réponse qui pouvait être apportée à ce problème.

Alimenté quotidiennement par les déclarants et mis à jour en permanence par un système collaboratif original, la base de données du site Alerte-Pro-Santé est un outil particulièrement efficace pour lutter contre ces fraudes, notamment auprès des pharmacies dont la responsabilité peut-être engagée dans certains cas.

 

Lire la suite de l’article Attention aux fraudes !
Offre d'emploi 30/10/2019
Nous recrutons un Pharmacien
Nous recrutons un Pharmacien

La Pharmacie du Théâtre à Arras recrute un(e) pharmacien(ne) en complément d’équipe.

Actuellement 2 adjoints, équipe de 20 collaborateurs.

Vous aimez les nouvelles missions pharmaceutiques : dépistages, vaccinations, entretiens et suivis des patients, ce poste est fait pour vous.

Nous sommes équipés du système de dépistage Espace Diabète, et Dermatoscope pour le dépistage du mélanome.

CDI 35H, horaires groupés
Poste à pourvoir rapidement.
Fixe + Prime

Merci de nous contacter au 03 21 51 72 88 ou info@pharmacie-piau.com

Lire la suite de l’article Nous recrutons un Pharmacien
Information 29/10/2019
Journée absolument VIP !
Journée absolument VIP !

My Very Best Card vous invite à la journée Halloween Filorga

-20% de remise sur toute la gamme Filorga

Le mardi 29 octobre 2019 de 10h00 à 18h00 à la Pharmacie Cayeux

Des surprises, des cadeaux et une tombola !!!

Venez nombreuses et nombreux !

 

Lire la suite de l’article Journée absolument VIP !
Information 28/10/2019
Une proposition de loi sur la vente en ligne de médicaments en préparation pour début 2020 (FSPF)
Une proposition de loi sur la vente en ligne de médicaments en préparation pour début 2020 (FSPF)

BORDEAUX (TICsanté) - Le président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), Philippe Besset, a annoncé le 20 octobre qu’une proposition de loi visant à faciliter la vente en ligne de médicaments en autorisant la mutualisation des moyens des officines sera déposée au Parlement en début d’année 2020 par Bercy et le ministère des solidarités et de la santé.
 
Le dirigeant syndical intervenait lors d’un atelier sur l’e-commerce dans le cadre du 72e congrès des pharmaciens, organisé au cours du week-end par la FSPF, l’Association de pharmacie rurale (APR) et l'Union technique inter-pharmaceutique de formation continue (Utip).

Philippe Besset a déclaré avoir été consulté au cours de l’été sur ce projet, puis informé en septembre par le cabinet de la ministre qu’une proposition de loi sera déposée début 2020 pour fixer un nouveau cadre à la vente en ligne de médicaments.

Cette proposition "a été l’objet d’un dialogue entre les ministères, Bercy et le ministère de la santé, à la suite de la concertation menée avec la profession et arbitrée par le premier ministre", a-t-il rapporté.

Le texte autorisera...

Lire la suite de cet article de Marion-Jeanne Lefebvre sur le site :
Tic Santé

Lire la suite de l’article Une proposition de loi sur la vente en ligne de médicaments en préparation pour début 2020 (FSPF)
Information 27/10/2019
La vaccination en Pharmacie
La vaccination en Pharmacie

••GRIPPE••

Le vaccin contre la grippe 2019-2020, est disponible dans votre pharmacie.

Nos pharmaciens sont formés et prêts à la vaccination.

Venez vous faire vacciner dès maintenant sans rendez-vous, munis de votre bon de prise en charge de la sécurité sociale. .

#vaccin #vaccination #grippe #vaccinationantigrippale #vaccingrippe#pharmacie #pharmaciefachon #pharmabest #pharmacien

Lire la suite de l’article La vaccination en Pharmacie
Offre d'emploi 26/10/2019
Poste de Pharmacien à plein temps !
Poste de Pharmacien à plein temps !

Cherche pharmacien plein temps dès maintenant jusque mars.

Emploi du temps sur 4j avec 1 samedi sur 2.

Pharmacie NODITZA à Neufchatel en Bray
à 30 min de Rouen et 45 min d Amiens

Lire la suite de l’article Poste de Pharmacien à plein temps !
Conseil 26/10/2019
La chute saisonnière des cheveux
La chute saisonnière des cheveux

A la fin de l’été il est très fréquent de perdre davantage ses cheveux.
Voici quelques astuces pour freiner ce phénomène et retrouver une chevelure saine et forte.

Pourquoi perd-on ses cheveux ?
Chaque cheveu à une durée de vie de 2 à 7 ans (selon les personnes), et chaque follicule pileux capable de donner un cheveu peut reproduire entre 25 à 30 cycle au cours de sa vie. La chute des cheveux correspond donc à une libération d’un « vieux » cheveu qui va laisser place à un « nouveau » cheveu sain.

En automne, la chute des cheveux paraît plus intense et serait dûe à une baisse de l’ensoleillement. C’est alors le bon moment pour faire le plein de vitamines et de minéraux afin de remédier à cela.

Traitement de la chute de cheveux saisonnière

Les compléments alimentaires
Très riches en vitamines et minéraux, les compléments alimentaires vont pallier aux carences éventuelles. Ainsi nourri de l’intérieur, le bulbe capillaire sera plus fort et la pousse du cheveu de meilleure qualité. On pourra proposer par exemple : Phyto Phytophanère 2x120 capsules, Nutreov Capileov antichute 3x30 gélules, Arkopharma Forcapil cheveux 180+60 gélules, Lero Phanères cheveux & ongles 3 mois.

 

Les solutions en application locale
L’application locale de solution antichute permet de stimuler efficacement la repousse du cheveu. En effet, très concentrés en actifs, minéraux et vitamines essentielles, ils vont agir directement à la racine et ainsi activer la microcirculation du cuir chevelu. Ainsi on conseillera : René Fureter Triphasique Réactionnel rituel antichute 12x5ml, Biocyte Kératine forte sérum ampoules 5x9ml ou encore Klorane Force tri-active sérum 100ml.

Les shampoings
Gorgés d’actifs hydratants et nourrissants mais également enrichis en éléments permettant de relancer la microcirculation du cuir chevelu, les shampoings spécifiques de la chute des cheveux vont permettre de stimuler la repousse du cheveu et de préparer le cuir chevelu aux traitements locaux. Il existe par exemple : Dercos Énergisant Men shampooing stimulant 200ml, Phyto Phytonovathrix shampooing 200ml ou encore René Furterer Triphasic shampooing stimulant 250ml

Lire la suite de l’article La chute saisonnière des cheveux
Promotion 24/10/2019
Le mois du Bébé...
Le mois du Bébé...

Troisième semaine du MOIS DU BÉBÉ !!!

Venez profiter de 20% de réduction sur tous les produits de soin Mustela

dans votre espace parapharmacie du Petit Bazar 👍🍼

Lire la suite de l’article Le mois du Bébé...
Promotion 24/10/2019
Les offres du 7 octobre au 16 novembre
Les offres du 7 octobre au 16 novembre

Venez découvrir les offres de votre pharmacie Leader Santé à Romans sur Isère

Valables du 7 octobre au 11 novembre 

- Gelée royale

- Huile lavante

- Gel lavant doux

- Etc...

 

Lire la suite de l’article Les offres du 7 octobre au 16 novembre
Promotion 23/10/2019
Plus de 1000 produits à prix canon !
Plus de 1000 produits à prix canon !

ÉVÉNEMENT À LA PHARMACIE DE L'HOTEL DE VILLE À BONDY :

Nous baissons nos prix sur plus de 1000 produits leaders.

Et bien sûr, vous pouvez cumuler avec notre Offre Happy Days sur la parapharmacie.
 

 

Lire la suite de l’article Plus de 1000 produits à prix canon !
Information 19/10/2019
Inscriptions simplifiées !
Inscriptions simplifiées !

NOUVEAU !

Sur le site Pharmaforce.fr, désormais inscrivez-vous en un clic de souris à partir de votre compte Amazon et bénéficiez de plus de 15000 références en ligne ainsi que de la livraison gratuite à partir de 79 € d'achats.

Lire la suite de l’article Inscriptions simplifiées !
Offre d'emploi 18/10/2019
Recrutement chez iPharm du Monde
Recrutement chez iPharm du Monde

Oyez Pharmaciens, dans le 11ème arrondissement à Paris, on recrute !

Pour l’emploi du temps : c’est top, 1 samedi sur 2 et journées continues
Pour le salaire : c’est pas un problème c’est à la hauteur des compétences donc pour les meilleurs c’est le moment.

Pour prendre contact : c’est facile c’est en direct 0629637080

On vous attend perdez pas de temps...

Lire la suite de l’article Recrutement chez iPharm du Monde
Actualité 17/10/2019
Congrès annuel des pharmaciens 2019
Congrès annuel des pharmaciens 2019

C'est ce week-end à Bordeaux, les 19 et 20 octobre 2019.

Ne ratez pas cet événement incontournable de la profession.

#pharmaciens, développez les nouvelles missions dans vos #pharmacies

Dépistage de la #BPCO, #bilan de médication partagé, #bilan prévention santé , les grands acteurs comme @mesoigner, @pharmmonweb @MIr France seront sur au @congrès National des Pharmaciens de Bordeaux les 19/20 octobre, au sein de l’espace Pharmacie du Futur pour vous accompagner dans ces nouveaux services:

Il est encore temps !

Inscrivez vous vite à http://inscription.congresdespharmaciens.org

Page officielle du Congrès National des Pharmaciens
http://www.congresdespharmaciens.org/
Twitter @CNDPharmaciens
#pharmacie #congrès #CNDP
 
 

 

Lire la suite de l’article Congrès annuel des pharmaciens 2019
Nouveauté 15/10/2019
Le site de la Pharmacie Saint-Martin, nouvelle version
Le site de la Pharmacie Saint-Martin, nouvelle version

La pharmacie Saint-Martin à Amiens vient de mettre en ligne son nouveau site.

Au programme, plus de références produits, une expérience patient améliorée, une navigation facilitée et une ergonomie retravaillée pour votre plus grand confort.

Livraison gratuite à partir de 70 € d'achats en France & Corse

Lire la suite de l’article Le site de la Pharmacie Saint-Martin, nouvelle version
Actualité 14/10/2019
Coup de frein sur le libre accès
Coup de frein sur le libre accès

L’offre antalgique pourrait disparaître du rayon libre accès en janvier 2020. C’est en tout cas le vœu de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) qui vient d’engager une procédure dans ce sens.

Le but ? Lutter contre le mésusage et ses graves conséquences en replaçant le paracétamol, l’ibuprofène et l’aspirine derrière le comptoir.

Après l’ajout du message « surdosage = danger » sur les boîtes de paracétamol décidé en juillet dernier, l’ANSM souhaite mettre en place une nouvelle mesure de protection des utilisateurs d’antalgiques sans ordonnance.
Concrètement, cela revient à sortir les spécialités contenant du paracétamol, de l’ibuprofène ou de l’acide acétylsalicylique – seuls ou en association – de l’espace libre accès.
Une manière, selon l’Agence, de « renforcer le rôle de conseil du pharmacien ».
Sur les 484 spécialités de la liste de médicaments autorisés en libre accès, 36 contiennent du paracétamol et 46 un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) soit 82 présentations concernées par cette mesure ; et 17 % du panier en libre accès.

« Cette mesure s’inscrit dans la continuité des actions menées par l’ANSM pour renforcer le bon usage de ces médicaments qui sont très consommés en France, disponibles sans ordonnance, mais souvent banalisés au point que certains utilisateurs oublient qu’il s’agit bien de médicaments.
Nous voulons modifier cette perception des patients actuellement majorée par leur présence en libre accès », explique le Dr Philippe Vella, directeur des médicaments en antalgie de l’ANSM.
Une proposition et une justification soutenues par Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) car, souligne-t-il, « en dépit des conseils donnés par le pharmacien, ces spécialités pharmaceutiques peuvent être perçues par les patients comme des produits de consommation courante parce qu’elles leur sont directement accessibles ».

Au cas par cas

L’agence rappelle que si ces médicaments sont sûrs et efficaces lorsqu’ils sont correctement utilisés, ils deviennent dangereux en cas de mésusage. Le paracétamol, connu pour ses risques hépatiques, reste la première cause de greffe du foie d’origine médicamenteuse, tandis que les AINS peuvent entraîner de graves complications infectieuses ou rénales et sont fœtotoxiques à partir du 6e mois de grossesse.

Instauré le 1er juillet 2008, le libre accès en officine est pourtant assorti d’un certain nombre de garde-fous visant à assurer le bon usage des médicaments.
Mais l’agence pense qu’il est nécessaire d’aller plus loin. « Face à un patient qui arrive au comptoir avec la boîte d’antalgiques choisie en libre accès, le pharmacien pourrait se limiter à rappeler les règles de bon usage sans remettre en cause le choix de l’antalgique. Lorsque la demande d’antalgique est réalisée au comptoir, il est plus évident pour le pharmacien de vérifier que cette demande du patient correspond à son besoin. Certains mésusages courants pourraient ainsi être évités, comme l’utilisation de paracétamol pour soigner une gueule de bois ou d'ibuprofène au lieu de paracétamol en première intention pour une douleur légère à modérée », souligne le Dr Philippe Vella.
Pour autant, l’ANSM ne remet pas en cause le principe même du libre accès.

Phase contradictoire

« Rappelons que pour qu’un médicament figure dans la liste « libre accès », le laboratoire doit nous envoyer une demande que nous analysons avant d’autoriser ou non la spécialité en libre accès. Rappelons également que les pharmaciens ont la liberté de positionner ces médicaments devant ou derrière le comptoir », précise le Dr Philippe Vella.
Selon les derniers chiffres connus de l’AFIPA* datant de son baromètre 2014, 72 % des officines ont mis en place un rayon libre accès. Mais d’après le président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), Gilles Bonnefond, ce chiffre n'atteindrait pas 50 %.

Pour mener à bien ce projet, l’ANSM a rencontré en amont les représentants ordinaux des pharmaciens et les représentants syndicaux des médecins et des officinaux, qui se sont montrés plutôt « favorables, voire très favorables » à cette idée.
Les industriels de leur côté, « ne nous ont pas fait part d’une opposition à ce stade ». L’agence a initié fin septembre la phase contradictoire en envoyant un courrier à la vingtaine de laboratoires proposant des spécialités contenant un AINS disponibles en libre accès et à la quinzaine de ceux dont les spécialités devant le comptoir comprennent du paracétamol.
Ils ont un mois pour transmettre leurs remarques, que l’Agence promet de prendre en compte.
Pour l’AFIPA, qui estime que le projet « représente un véritable retour en arrière après une dizaine d’années de coconstruction du libre accès », les jeux sont déjà faits (voir ci-dessous).

Un très bon signal

L’ANSM ne cache pas son souhait de voir cette mesure en place dès janvier prochain puisqu’elle n’a pas d’impact industriel en termes de fabrication, « contrairement à l’instauration du message « surdosage = danger » sur les boîtes de paracétamol qui implique un réétiquetage selon des normes précises et un écoulement des stocks ».
En outre, souligne le Dr Philippe Vella, ces médicaments restent disponibles sans ordonnance. « Nous comptons sur le pharmacien pour qu’il joue pleinement son rôle, notamment dans la délivrance de messages de bon usage du médicament de façon à ce qu’il soit utilisé à bon escient. »

Une confiance renouvelée appréciée par les syndicats. « La FSPF se félicite que l’ANSM reconnaisse le rôle des pharmaciens d’officine dans la sécurisation de la dispensation de ces médicaments », indique Philippe Besset.
De son côté, Gilles Bonnefond salue la « position courageuse de l’ANSM » et se félicite que certaines dérives constatées chez des confrères soient amenées à disparaître. « Les promos sur le paracétamol ou l’ibuprofène, la pyramide de paracétamol au milieu de la pharmacie, tout cela, c’est fini. Pour certains, le rayon libre accès était devenu un rayon discount.
Or c’est un autre métier que celui de la santé. L’USPO défend depuis des années un parcours de soins en opposition avec un parcours de consommation, la décision de l’ANSM est donc un très bon signal. »
Mais le président de l’USPO espère que l’Agence ne s’arrêtera pas en si bon chemin.
Son vœu ? Qu’elle se penche sur la vente de ces mêmes spécialités sur Internet. « À un moment il avait été envisagé de ne permettre la vente en ligne que pour les médicaments figurant sur la liste du libre accès, se souvient Gilles Bonnefond. L’idée mérite d'être creusée. »

* Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable.

Article de Mélanie Maziere
Source : Le Quotidien du Pharmacien n°3546

Lire la suite de l’article Coup de frein sur le libre accès
Actualité 11/10/2019
Les petites pharmacies vont devoir s'adapter !
Les petites pharmacies vont devoir s'adapter !

Confrontées à des adversaires bien mieux armés, les petites officines souffrent en France, comme dans le reste de l'Europe. En Belgique et en Italie, notamment, l'apparition de chaînes et de « supermarchés de la santé » est un facteur aggravant pour le réseau officinal.

Durement concurrencées par des réseaux et groupements de pharmacies de plus en plus puissants, soumises aux baisses du prix du médicament, contraintes à de lourds investissements pour pouvoir réaliser les nouvelles missions, les petites officines s'inquiètent pour leur avenir.

Réalisée par Fiducial et l'IDRAC Business School, école de commerce présente sur neuf campus du pays, une étude s'est intéressée aux conditions de réussite et d'échec des pharmacies indépendantes en France, en Belgique et en Italie. Alors que dans ces trois pays, le modèle économique traditionnel des pharmacies, « est aujourd’hui en fort déclin », note le rapport, les plus fragiles d'entre elles subissent de plein fouet la restructuration du secteur. 
Les entretiens qui ont nourri ce travail donnent un aperçu du ressenti de pharmaciens installés dans ces trois pays qui présentent des caractéristiques différentes, mais partagent aussi quelques points communs. 
En France, comme chez nos voisins, l'âge d'or de la pharmacie a vécu et les « indépendants » doivent faire preuve d'une grande capacité d'initiative et d'adaptation pour espérer survivre.

En Belgique : résister à la guerre des prix de Médi-Market

Depuis deux décennies, la Belgique perd, chaque année, entre trente et cinquante officines. Une tendance de fond qui s'est accélérée sur la période récente, marquée par l'avènement, en 2009, de Médi-Market, le premier « supermarché de la santé ».
Tablettes tactiles en libre accès pour offrir aux patients des informations sur les traitements, machines capables de réaliser en quinze minutes un test de peau pour diagnostiquer le vieillissement cutané́ et les soins acnéiques, possibilité de s’entretenir gratuitement, en officine, avec des diététiciens, des esthéticiens, ou encore des naturopathes…
Difficile de rivaliser avec une entreprise à la palette de services aussi large et qui mène une guerre des prix insoutenable pour des officinaux indépendants.
Surtout dans le pays qui dispose du réseau le plus dense de l’Union européenne, après la Grèce, avec près de 5 000 officines pour environ 11 millions d'habitants.

Les pouvoirs publics belges ont donc décidé, via un moratoire reconduit jusqu'à cette année, de « stabiliser le nombre maximum d'officines autorisées, pour limiter le nombre de concurrents ».
Un an après l'arrivée de Médi-Market, les autorités du plat pays avaient déjà choisi de « forfaitiser » la marge du pharmacien sur les médicaments délivrés sur ordonnance.
Rémunérés depuis 2013 pour certains actes de conseil et de suivi, les pharmaciens indépendants belges s'estiment tout de même « en danger ».
De plus, comme le déplore l'étude, « leurs stratégies pour résister ne relèvent pas d’une action collective », notamment à grande échelle.
Toutefois, lorsque la concurrence est « mesurée », et surtout si aucun Médi-Market ne se trouve aux alentours, certains indépendants parviennent à dégager des bénéfices, parfois « exceptionnels ». Une preuve que le modèle, encore ultra-majoritaire en Belgique, n'est pas totalement mort, même si la réussite passe par « des économies d'échelle » et requiert une « augmentation du volume d'activité ». Comme beaucoup de leurs confrères français, les indépendants belges tentent aussi de développer des stratégies pour attirer de nouveaux patients, en s'appuyant notamment sur la qualité du conseil et un suivi individualisé.

En Italie : des subventions pour les pharmacies rurales

Longtemps dominé par un modèle familial, le secteur de la pharmacie d'officine italien a vu sa situation concurrentielle se détériorer « considérablement » depuis le début des années 2000.
Alors que 10 % des pharmacies transalpines sont détenues par les communes, plusieurs grandes villes, essentiellement dans le nord du pays, ont « cédé une partie majoritaire du capital à des sociétés privées spécialisées », note le rapport.
Phoenix, LloydsPharma ou Celesio rassemblent parfois jusqu'à 90 officines et ne sont pas les seules structures contre lesquelles les indépendants doivent lutter.
Les pharmacies hospitalières du pays sont autorisées depuis plusieurs années déjà, à vendre au grand public des médicaments sur prescription, en profitant d'un abattement de 50 % qui leur permet de mettre en place des politiques tarifaires difficiles à contrer.

À cela, est venue s'ajouter la possibilité pour des grandes surfaces et des boutiques spécialisées de proposer des médicaments en vente libre, des produits parapharmaceutiques et même certaines spécialités de prescription médicale obligatoire non remboursables.
Les régions ont aussi la possibilité d'acheter « directement aux fabricants certains médicaments, souvent les plus coûteux ». Dans ce cas, les pharmacies d'officine, qui ont la charge de les distribuer aux citoyens, ne jouent plus alors « qu'un rôle d'intermédiaires et ne touchent plus que quelques euros par médicament vendu ».
Sans surprise, tous ces changements ont fait baisser « de manière significative » le chiffre d'affaires de nombreux indépendants.
Comme l'anticipe l'étude, toutes ces mutations vont « bouleverser le paysage pharmaceutique italien », avec sans doute l'arrivée de nouveaux investisseurs, peut-être issus de la grande distribution.
En attendant, pour permettre à des territoires isolés de ne pas se retrouver dépourvus d'officine, des subventions pouvant atteindre 20000 euros chaque année sont accordées par les pouvoirs publics régionaux à certaines pharmacies si leur chiffre d'affaires n'atteint pas un certain seuil.
Une mise sous perfusion déjà suggérée par la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) pour les officines les plus fragilisées de l'Hexagon


Source : Le Quotidien du Pharmacien n°3545

Lire la suite de l’article Les petites pharmacies vont devoir s'adapter !
Conseil 10/10/2019
Les virus de l'hiver sont en approche...
Les virus de l'hiver sont en approche...

Il est essentiel d'adopter les bons gestes contre les virus de l'hiver et tout particulièrement celui de la grippe saisonnière qui touche indistinctement jeunes et moins jeunes.

La prévention est essentielle pour réduire leur propagation.

Ces virus se transmettent facilement par la toux, les éternuements et la salive de personnes infectées, par le contact direct des mains d’une personne infectée à une autre, par le contact d’objets contaminés par une personne malade mais aussi par l’air, surtout lorsqu’une personne malade occupe une pièce fermée...

Il est donc recommandé de :

se laver les mains fréquemment à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique
se couvrir la bouche lorsque l'on tousse ou éternue, ou bien éternuer dans son coude (plutôt que dans ses mains)
utiliser un mouchoir à usage unique
porter un masque jetable quand on présente un syndrome grippal, en particulier au contact des personnes fragiles (personnes âgées, immunodéprimées, jeunes enfants, femmes enceintes)
aérer son logement quotidiennement.

Lire la suite de l’article Les virus de l'hiver sont en approche...
Actualité 09/10/2019
Le mois d'octobre en rose pour une grande cause internationale...
Le mois d'octobre en rose pour une grande cause internationale...

Octobre rose correspond à une campagne de communication annuelle instaurée an 1985 qui est destinée à sensibiliser le plus grand nombre à la nécessité de pratiquer le dépistage du cancer du sein, mais également à récolter des fonds pour la recherche.

Le symbole de cet évènement est matérialisé par un ruban rose.

On trouve son équivalent dans les pays anglo-saxon sous le nom de National Breast Cancer Awareness Month qui est organisée chaque mois d'octobre.

Site de la Ligue contre le cancer

Lire la suite de l’article Le mois d'octobre en rose pour une grande cause internationale...
Nouveauté 07/10/2019
Téléchargez notre App !
Téléchargez notre App !

Notre application est désormais téléchargeable sur AppsStore et Google Play

Depuis votre Smartphone, ayez accès directement à tous les principaux services de la Pharmacie et à nos promotions.

Visitez notre site !

Lire la suite de l’article Téléchargez notre App !
Information 06/10/2019
L'annuaire des laboratoires pharmaceutiques
L'annuaire des laboratoires pharmaceutiques

Pas facile de trouver un annuaire des laboratoires pharmaceutiques, principaux fournisseurs des Pharmacies et Parapharmacies.  

Et pourtant, celui-ci existe. Sans être parfaitement exhaustif, l'annuaire des laboratoires de Labodata.com semble être le plus complet et le plus facile à consulter, de surcroit gratuitement.

La vocation première de Labodata.com est de proposer aux Pharmacies et Parapharmacies en ligne des fiches produits complètes à télécharger (photos et descriptifs), ce qui fait gagner un temps considérable lors de la création d'un site de vente en ligne. Cette base de données géante comporte aujourd'hui plus de 17000 références parmi les produits les plus vendus et elle s'enrichit quotidiennement.

La solution est compatible avec presque tous les sites existants grâce à une API. Une API spécialement conçue pour les sites de Pharmacies développés sous Prestashop est également disponible.

Premiers renseignements : contact(@)labodata.com

Lire la suite de l’article L'annuaire des laboratoires pharmaceutiques
Information 05/10/2019
Venez découvrir de nouveaux services !
Venez découvrir de nouveaux services !

La pharmacie de l'Hôtel de ville à Bondy est heureuse de vous accueillir.

Vous pouvez maintenant voir notre offre en ligne et réserver vos produits en Click and Collect. Vous pourrez ainsi venir les récupérer directement dans notre pharmacie située en plein centre de Bondy, face à la mairie de Bondy.

Notre pharmacie à Bondy vous propose une expertise sur l'orthopédie, la micronutrition, la dermo-cosmétique, l'aromathérapie et la phytothérapie.

Notre opticienne diplômée d'état, responsable du Carré de l'optique de Bondy, est présente à plein temps pour vous proposer le meilleur équipement au meilleur prix.

Lire la suite de l’article Venez découvrir de nouveaux services !
Actualité 04/10/2019
L'accueil téléphonique de votre e-pharmacie
L'accueil téléphonique de votre e-pharmacie

L'externalisation des services est une réalité qui s'immisce de plus en plus chez les professionnels soumis à un un manque de disponibilité croissant dans l'exercice de leur profession et les e-pharmaciens ne sont pas en reste...

Les médecins généralistes et les médecins spécialistes font depuis longtemps appel à ce type de services.

La volonté d'améliorer l'accueil téléphonique des patients est souvent à l'origine de la décision d'avoir recours à une société spécialisée, mais on retrouve parfois comme motivation la secrétaire absente ou surchargée, les congés obligatoires ou l'arrêt de travail imprévu.

Progressivement, d'autres professions se convertissent à l'usage de ces services car les avantages sont nombreux : faible coût, disponibilité maximum et efficacité dans la prise de message qui sera traité lors d'une plage de disponibilité réelle.

Les pharmaciens sur internet trouvent depuis peu un usage intelligent de cette solution, car ils sont souvent occupés dans leur officine avec les patients ou à d'autres tâches. La mise en place d'un numéro dédié à leur site internet pour les clients susceptible d'appeler à tout moment offre un aspect rassurant en permettant une réponse immédiateen français Ainsi que la garantie d'une traçabilité des appels qui leur sont retranscrits pour un rappel ou un suivi ultérieur.

Exotel, avec sa cellule d'accueil téléphonique spécialisée dans l'accueil téléphonique externalisé pour les professions médicales, s'est positionné sur ce créneau et propose ses services aux sites internet des pharmacies en ligne.

Plus de renseignements sur : www.exotel.fr

Lire la suite de l’article L'accueil téléphonique de votre e-pharmacie
Promotion 03/10/2019
Octobre rose à la pharmacie de la République
Octobre rose à la pharmacie de la République

Octobre rose à la pharmacie de la République

à Saint-Quentin.

Profitez de 5% de réduction sur les marques EyeCare et Même !!!

Lire la suite de l’article Octobre rose à la pharmacie de la République
Actualité 02/10/2019
Congrès annuel des pharmaciens 2019
Congrès annuel des pharmaciens 2019

La 72e édition du Congrès des Pharmaciens se déroulera du 19 au 20 octobre 2019 au parc des expositions de Bordeaux Lac.

Emplacement, accès, infrastructure… Ce site offre tous les atouts pour accueillir un événement emblématique et de grande ampleur comme votre Congrès !

Le Parc des Expositions est situé dans le quartier de Bordeaux Lac, à 15 minutes du centre-ville en tramway. Déployé sur 30 hectares, il bénéficie d’un emplacement privilégié face au Lac de Bordeaux et près de la Cité du Vin. Il s’agit du deuxième plus important parc d’expositions de France en province de par sa surface d’accueil couverte. Tout au long de l’année, il reçoit une cinquantaine de salons nationaux ou internationaux (Foire Internationale de Bordeaux, Vinexpo, Vinitech…).

Début 2019, il s’enrichira d’un nouveau hall – le quatrième - polyvalent et modulable, d’une superficie totale de 16 500 m². C’est ce tout nouvel espace couvert et entièrement personnalisable qui accueillera la prochaine édition du congrès des pharmaciens.

Comme l’indique Alain Boetsch, président du congrès national des Pharmaciens, « Au Parc des expositions de Bordeaux Lac, toutes les conditions seront réunies pour permettre aux pharmaciens de profiter pleinement des débats de haut niveau du congrès, de visiter idéalement la plus belle exposition de partenaires de la pharmacie et de retrouver tous ceux avec lesquels ils souhaitent échanger ».Rendez-vous donc au Parc des expositions de Bordeaux Lac les 19 et 20 octobre 2019 pour profiter de ce nouveau grand cru bordelais !

Le Parc des Expositions de Bordeaux Lac est situé Cours Charles Bricaud - 33000 Bordeaux.

C'est :

84 000 m² couverts répartis en 4 halls
120 000 m² de surface extérieure (terre-pleins et pelouse)
parkings visiteurs couverts (panneaux photovoltaïques) de 7 000 places
Ouverture du Nouveau Hall d'Expositions et de Congrès début 2019 ! 
architecture repensée et modernisée de 16 500 m², polyvalent et modulable, entièrement personnalisable
aire d’accueil d’environ 1 000 m2
halle de près de 8 000 m2 dotée d’une large surface d’expositions conçue pour accueillir les nombreux stands du Village Exposants et d’une salle plénière de grande capacité (de 1500 à 6000 personnes) où se dérouleront les conférences
salles de réunion de 100 à 400 personnes à l'étage accessible escaliers et escalator, spécialement aménagées et équipées pour la tenue des ateliers pratiques.

POUR LES ACCÈS :

EN VOITURE

Sortie rocade 4 – 4A- 4B Parc des Expositions - direction Bordeaux Lac
PARKING GRATUIT à proximité immédiate

EN TRAMWAY

Ligne C - direction et arrêt Parc des Expositions de Bordeaux

EN TRAIN

Arrivée Gare Saint Jean puis transports en commun : direct Tram C
Depuis la Gare : voiture 20 min - tram 40 min 

EN AVION

Depuis l’aéroport Bordeaux - Mérignac
Navette bus 30'DIRECT ou Liane 1+ vers la gare puis tram ligne C
Station de taxis à l’arrivée
Voiture : 20 min

Pour tous renseignements, vous pouvez contacter l'Association Congrès des Pharmaciens
Secrétariat : 24, rue de Vintimille - 75009 PARIS
Tél. : 01.85.08.15.19

Lire la suite de l’article Congrès annuel des pharmaciens 2019
Promotion 01/10/2019
Gel lavant en promotion chez Bihl
Gel lavant en promotion chez Bihl

La Pharmacie Bihl à Wittenheim vous propose le lot de :

2 gels lavants doux Mustela à 12,90€

Lire la suite de l’article Gel lavant en promotion chez Bihl
Conseil 30/09/2019
Conseils minceur de Pharmaleo
Conseils minceur de Pharmaleo

Retrouvez tous nos conseils minceur sur le site Pharmaleo.

Buvez beaucoup d'eau !

Il est conseillé de boire environ 1.5L d’eau par jour.
L’eau est considérée comme un coupe-faim et réduira de beaucoup le grignotage.

Ne négligez pas votre petit-déjeuner

Souvent oublié ou évité, le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée. Il est indispensable afin d’éviter tout grignotage au cours de la journée.

Sachez qu’il faut « petit déjeuner comme un roi, déjeuner comme un prince, et dîner comme un pauvre ».

Souvent, les personnes ont tendance à ne pas manger le matin et remette ça au soir. Erreur !
Le soir, vous vous dépensez peu, et donc toutes les choses sucrées que vous allez manger seront stockées et vont former cette fameuse couche de graisse, tant redoutée. 

Lire la suite de l’article Conseils minceur de Pharmaleo
Information 29/09/2019
Médicaments: la vente en ligne et les pharmaciens d'officine au Maroc
Médicaments: la vente en ligne et les pharmaciens d'officine au Maroc

Au Maroc, les pharmaciens pressent le ministère de la Santé à trouver une solution à cette pratique qui affecte leur chiffre d’affaires et présente un danger pour la santé des citoyens.

C’est un constat :  tout peut être vendu en ligne et à des prix imbattables. Les médicaments ne dérogent pas à cette réalité. Or, pour les professionnels du secteur, «ce n’est pas raisonnable de proposer des médicaments à la vente publique sur internet, cela pourrait même avoir des conséquences dangereuses sur la santé des citoyens». Ces derniers ne sont, en effet, pas couverts par la loi contre l’accroissement de ce phénomène qui touche pratiquement tous les aspects de la vie, commente le quotidien Al Ahdath Al Maghrebia dans son édition du jeudi 26 septembre.

C’est pour cela, affirme le journal, que les pharmaciens d’officine pressent le ministère de tutelle à agir rapidement et énergiquement pour la protection des citoyens et du secteur contre «cette aberration qui touche à un domaine où aucun laisser-aller ne peut être toléré». Les professionnels exigent également la protection de leur secteur dont le chiffre d’affaires est directement affecté par le trafic illégal des médicaments et autres composés pharmaceutiques, d’autant que...

Lire la suite sur : Le 360
Article d'Amyne Asmlal 

Lire la suite de l’article Médicaments: la vente en ligne et les pharmaciens d'officine au Maroc