PHARMACIE DE L'HOTEL DE VILLE

9 RUE DE LA COMPAGNIE
97400 ST DENIS
Réunion
France
$society->getOpeningTime()



phone
Apotekisto projette les services de votre pharmacie sur internet Labodata le catalogue produits des laboratoires pour les pharmacies en ligne
Présentation
Secteur d’activité : Pharmacies

Mme Laëtitia LEBON pharmacien titulaire, ainsi que toute son équipe, sont heureux de vous accueillir du lundi au samedi en journée continu, pour vous fournir un service de qualité, à la hauteur de vos attentes.

N’hésitez pas à nous contacter pour tout conseil personnalisé ! Notre équipe, souriante et dynamique, se met à votre disposition pour répondre à vos attentes.

Nous pouvons vous fournir différents service tels que, conseils personnalisés médicaux, matériel d’aide à domicile (lit médicalisé, fauteuil...), para-pharmacie, diététique bio, phytothérapie, herboristerie, aromathérapie, homéopathie, orthopédie...

Pharmarun.fr est un service supplémentaire de notre officine. Il vous permettra à tout moment de visualiser, et de choisir vos produits, mais également de vous faire conseiller sur le ou les médicaments dont vous auriez besoin, depuis chez vous.

Publications
  • Octobre rose
    Information

    L'opération Octobre Rose a pour but de sensibiliser et de mobiliser le grand public au dépistage du cancer du sein qui reste à ce jour le cancer féminin le plus diagnostiqué au monde.

    Les actions originales à mettre en place dans votre commune peuvent être diverses : course à pieds (en principe l'association ODYSSÉA organise des courses chaque année), forum d'informations, conférence, évènement culturel, journée portes ouvertes, cabinet mobile de radiologie ou de tests sans oublier de mettre votre collectivité aux couleurs d'Octobre Rose.

    Le cancer du sein : des informations à partager !

    Le cancer du sein est détecté par l'auto-palpation, la palpation par le médecin traitant ou le gynécologue à la recherche de grosseur, la mammographie qui est un examen radiographique, l'échographie (exploration grâce à des ultrasons) qui apporte des informations additionnelles à celles obtenues par la mammographie, ceci dans le but de guider le médecin à faire pratiquer ou non une biopsie complémentaire ou cytoponction consistant à examiner au microscope un fragment de la tumeur.  L'imagerie par résonance magnétique (IRM) ou le scanner peuvent aussi être prescrits pour avoir des images plus précises notamment dans la surveillance des femmes à risque génétique prouvé.

    Les facteurs qui augmentent les risques sont le tabac, la consommation d'alcool, le surpoids, la puberté à un âge précoce et la ménopause tardive.

    Les différents traitements sont l'ablation du sein ou de la tumeur pratiquée par un chirurgien. Outre la chirurgie, quatre types de traitements peuvent êtres employés, seuls ou associés : la radiothérapie, la chimiothérapie, l'hormonothérapie et les thérapies ciblées, il s'agit d'utiliser des molécules qui reconnaissent et agissent sur une anomalie moléculaire spécifique de la tumeur.

    En conclusion : malgré l'inquiétude naturelle que peuvent susciter tous les traitements, il ne faut pas oublier qu'aujourd'hui, grâce au dépistage précoce, la moitié des cancers du sein sont décelés quand les tumeurs mesurent moins de 2 cm, ce qui accroît les chances de guérison.

    L'association Ruban Rose créée en 1994 a une double mission : 

    ✔︎ mettre en place chaque année une campagne de sensibilisation et d'informations autour de la lutte contre le cancer du sein.

    ✔︎ récolter des dons pour soutenir la recherche à travers les prix Ruban Rose.

    Pour toutes informations et faire un don : cancerdusein.org

    L'opération Octobre Rose a pour but de sensibiliser et de mobiliser le grand public au dépistage du cancer du sein qui reste à ce jour le cancer féminin le plus diagnostiqué au monde.

    Les actions originales à mettre en place dans votre commune peuvent être diverses : course à pieds (en principe l'association ODYSSÉA organise des courses chaque année), forum d'informations, conférence, évènement culturel, journée portes ouvertes, cabinet mobile de radiologie ou de tests sans oublier de mettre votre collectivité aux couleurs d'Octobre Rose.

    Le cancer du sein : des informations à partager !

    Le cancer du sein est détecté par l'auto-palpation, la palpation par le médecin traitant ou le gynécologue à la recherche de grosseur, la mammographie qui est un examen radiographique, l'échographie (exploration grâce à des ultrasons) qui apporte des informations additionnelles à celles obtenues par la mammographie, ceci dans le but de guider le médecin à faire pratiquer ou non une biopsie complémentaire ou cytoponction consistant à examiner au microscope un fragment de la tumeur.  L'imagerie par résonance magnétique (IRM) ou le scanner peuvent aussi être prescrits pour avoir des images plus précises notamment dans la surveillance des femmes à risque génétique prouvé.

    Les facteurs qui augmentent les risques sont le tabac, la consommation d'alcool, le surpoids, la puberté à un âge précoce et la ménopause tardive.

    Les différents traitements sont l'ablation du sein ou de la tumeur pratiquée par un chirurgien. Outre la chirurgie, quatre types de traitements peuvent êtres employés, seuls ou associés : la radiothérapie, la chimiothérapie, l'hormonothérapie et les thérapies ciblées, il s'agit d'utiliser des molécules qui reconnaissent et agissent sur une anomalie moléculaire spécifique de la tumeur.

    En conclusion : malgré l'inquiétude naturelle que peuvent susciter tous les traitements, il ne faut pas oublier qu'aujourd'hui, grâce au dépistage précoce, la moitié des cancers du sein sont décelés quand les tumeurs mesurent moins de 2 cm, ce qui accroît les chances de guérison.

    L'association Ruban Rose créée en 1994 a une double mission : 

    ✔︎ mettre en place chaque année une campagne de sensibilisation et d'informations autour de la lutte contre le cancer du sein.

    ✔︎ récolter des dons pour soutenir la recherche à travers les prix Ruban Rose.

    Pour toutes informations et faire un don : cancerdusein.org


    Publié le 07/10/2022
  • Soin de la peau après une exposition solaire
    Conseil

    La période estivale, si elle est l'occasion de prendre de belles couleurs, est aussi un moment de l'année où il faut apporter une attention accrue à la peau malmenée par les rayons UVA et UVB. Quelques règles sont à respecter pour en prendre soin.

    Après une journée passée à la plage ou en plein air il faut bien rincer la peau pour éliminer les résidus de crème solaire, de chlore, de sel, de sable et les impuretés liées à la transpiration. Il est donc important de se doucher en utilisant un savon ou un gel nettoyant doux et nourrissant qui n'agressera pas la peau déjà fragilisée.

    Le soleil asséchant la peau il est aussi nécessaire de bien la réhydrater avec des produits cosmétiques spécifiques qui vont lui apporter de la fraîcheur et freiner le vieillissement cutané. L'hydratation de la peau vient aussi de l'intérieur, boire au moins un litre et demi d'eau par jour est bénéfique et avoir une alimentation équilibrée et adaptée avec une consommation d'aliments riches en eau tels que le melon, les tomates ou les pastèques aux propriétés désaltérantes.

    Il est enfin indispensable d'utiliser des soins après-soleil après une exposition.

    Les après-soleil sont à appliquer après chaque exposition sur le visage et sur le corps juste après la douche. Il en existe toute une gamme et sous toutes les formes, gel, lait, crème, baume, huile, spray ou stick et pour toute la famille. Ils sont formulés à base de beurre de karité, de glycérine, de bisabolol ou d'aloé vera qui vont hydrater, nourrir les peaux asséchées, rafraîchir, apaiser et favoriser la régénération cellulaire.

     

    La période estivale, si elle est l'occasion de prendre de belles couleurs, est aussi un moment de l'année où il faut apporter une attention accrue à la peau malmenée par les rayons UVA et UVB. Quelques règles sont à respecter pour en prendre soin.

    Après une journée passée à la plage ou en plein air il faut bien rincer la peau pour éliminer les résidus de crème solaire, de chlore, de sel, de sable et les impuretés liées à la transpiration. Il est donc important de se doucher en utilisant un savon ou un gel nettoyant doux et nourrissant qui n'agressera pas la peau déjà fragilisée.

    Le soleil asséchant la peau il est aussi nécessaire de bien la réhydrater avec des produits cosmétiques spécifiques qui vont lui apporter de la fraîcheur et freiner le vieillissement cutané. L'hydratation de la peau vient aussi de l'intérieur, boire au moins un litre et demi d'eau par jour est bénéfique et avoir une alimentation équilibrée et adaptée avec une consommation d'aliments riches en eau tels que le melon, les tomates ou les pastèques aux propriétés désaltérantes.

    Il est enfin indispensable d'utiliser des soins après-soleil après une exposition.

    Les après-soleil sont à appliquer après chaque exposition sur le visage et sur le corps juste après la douche. Il en existe toute une gamme et sous toutes les formes, gel, lait, crème, baume, huile, spray ou stick et pour toute la famille. Ils sont formulés à base de beurre de karité, de glycérine, de bisabolol ou d'aloé vera qui vont hydrater, nourrir les peaux asséchées, rafraîchir, apaiser et favoriser la régénération cellulaire.

     


    Publié le 15/09/2022
  • Opération "Science à la pelle"
    Actualité

    Mise en place par des chercheurs de l'INSERM début juin 2022, l'opération "Science à la pelle" est un projet de science participative qui permettra, grâce à l'étude des micro-organismes présents dans le sol, de trouver de nouveaux médicaments permettant de lutter contre les maladies infectieuses, ces dernières montrant une résistance accrue face aux antibiotiques actuels. Cette opération se déroule uniquement en France Métropolitaine et en Corse.

    Il vous suffit pour cela de prélever un peu de terre sous vos pieds au cours de vos promenades et de faire parvenir vos échantillons aux chercheurs qui étudieront vos prélèvements en laboratoire.

    Quelle est la marche à suivre ? Il vous faut une cuiller à café, des pochettes plastique hermétiques, un marqueur indélébile, un smartphone ou appareil photo pour tracer l'endroit du prélèvement.

    - Creusez à une profondeur de 5 à 15 cm et prélevez l'équivalent d'une cuiller à café de terre.
    - Mettez-la dans une pochette plastique hermétique refermable sur laquelle vous apposez vos initiales et le numéro de l'échantillon.
    - Prenez une photo du site et notez les données GPS.

    Il vous suffit ensuite d'enregistrer chaque échantillon sur l'application MindLogger Pilot ou Framaforms que vous aurez préalablement téléchargée sur votre smartphone, connectez-vous puis cliquez sur "Science à la pelle" et suivez les instructions.

    Envoyez alors vos échantillons par la Poste à l'adresse suivante :

    Science à la pelle
    Learning Planet Institute
    8 bis rue Charles V
    75004 Paris

    En laboratoire les chercheurs isoleront et étudieront les bactéries présentes dans vos échantillons ; si une bactérie jamais isolée est décelée, vous aurez même le privilège de lui donner un nom.

    Pour plus de renseignements allez sur le site www.science-a-la-pelle.fr

     

    Mise en place par des chercheurs de l'INSERM début juin 2022, l'opération "Science à la pelle" est un projet de science participative qui permettra, grâce à l'étude des micro-organismes présents dans le sol, de trouver de nouveaux médicaments permettant de lutter contre les maladies infectieuses, ces dernières montrant une résistance accrue face aux antibiotiques actuels. Cette opération se déroule uniquement en France Métropolitaine et en Corse.

    Il vous suffit pour cela de prélever un peu de terre sous vos pieds au cours de vos promenades et de faire parvenir vos échantillons aux chercheurs qui étudieront vos prélèvements en laboratoire.

    Quelle est la marche à suivre ? Il vous faut une cuiller à café, des pochettes plastique hermétiques, un marqueur indélébile, un smartphone ou appareil photo pour tracer l'endroit du prélèvement.

    - Creusez à une profondeur de 5 à 15 cm et prélevez l'équivalent d'une cuiller à café de terre.
    - Mettez-la dans une pochette plastique hermétique refermable sur laquelle vous apposez vos initiales et le numéro de l'échantillon.
    - Prenez une photo du site et notez les données GPS.

    Il vous suffit ensuite d'enregistrer chaque échantillon sur l'application MindLogger Pilot ou Framaforms que vous aurez préalablement téléchargée sur votre smartphone, connectez-vous puis cliquez sur "Science à la pelle" et suivez les instructions.

    Envoyez alors vos échantillons par la Poste à l'adresse suivante :

    Science à la pelle
    Learning Planet Institute
    8 bis rue Charles V
    75004 Paris

    En laboratoire les chercheurs isoleront et étudieront les bactéries présentes dans vos échantillons ; si une bactérie jamais isolée est décelée, vous aurez même le privilège de lui donner un nom.

    Pour plus de renseignements allez sur le site www.science-a-la-pelle.fr

     


    Publié le 01/09/2022
  • Les méfaits des perturbateurs endocriniens
    Actualité

    D'après une étude de 2019, tous les Français présentent dans leur organisme des perturbateurs endocriniens avérés ou suspectés avec des taux plus élevés chez les enfants.

    Que sont ces perturbateurs endocriniens ?

    Selon la définition de l'Organisation Mondiale de la Santé ce sont des "substances chimiques d'origine naturelle ou artificielle étrangères à l'organisme qui peuvent interférer avec le fonctionnement du système endocrinien (c'est-à-dire le système hormonal) et induire ainsi des effets délétères sur cet organisme ou sur ses descendants".

    Les perturbateurs endocriniens sont présents partout dans notre quotidien. On les trouve dans l'alimentation (fruits & légumes additifs alimentaires, eau que l'on boit), les emballages alimentaires (plastique mais aussi certains papiers ou cartons), les revêtements anti-adhésifs des ustensiles de cuisine, mais également dans les produits ménagers, les produits de beauté, les éléments de l'ameublement (bois aggloméré, tissus traités pour retarder l'inflammation en cas d'incendie ou traitements anti-taches), les peintures et même dans l'air que l'on respire.

    Comment agissent-ils ?

    Notre corps sécrète naturellement des hormones qui ont une fonction de messager chimique et déclenchent des réactions en permettant à nos organes de communiquer entre eux. Ces hormones ont notamment une action sur le développement, la croissance, la reproduction, la régulation de la température corporelle, de l'appétit, de l'humeur, du sommeil.

    Les perturbateurs endocriniens vont agir de différentes manières sur l'organisme, ils perturbent le fonctionnement hormonal en brouillant les messages induits par les hormones soit en agissant sur la production des hormones, soit en bloquant leur action en se fixant sur les récepteurs avec lesquelles elles interagissent ou encore en se substituant aux hormones provoquant ainsi des actions non souhaitées.

    Impacts sur l'organisme 

    Quand les perturbateurs endocriniens sont ingérés par notre organisme, sous quelque forme que ce soit, ils provoquent des interférences qui vont affecter les fonctions essentielles de notre corps. Les effets néfastes les plus connus à ce jour impactent la reproduction (baisse de la fertilité), ils favorisent l'augmentation de l'obésité et du diabète, ils agissent sur les troubles du comportement et augmentent la survenue de cancers hormono-dépendants.

    Un des perturbateurs endocriniens le plus connu actuellement est le Bisphénol A qui est interdit en France dans les biberons depuis 2010 mais qui reste autorisé dans certains pays d'Europe. En effet aucune liste ne répertorie ces perturbateurs endocriniens et il n'existe pas encore d'obligation de tester les produits avant leur commercialisation (à l'exception des pesticides et des biocides qui doivent faire l'objet d'évaluations).

    Il est donc quasiment impossible de les éviter mais on peut toutefois réduire notre exposition en modifiant notre manière de consommer au quotidien, privilégier le verre à la place du plastique, cuisiner dans des ustensiles en acier inoxydable plutôt qu'anti-adhésifs, en limitant la consommation de plats cuisinés transformés par l'industrie alimentaire au profit du "fait maison", en aérant quotidiennement notre habitat ou encore en lavant les vêtements neufs avant de les porter la première fois.

    D'après une étude de 2019, tous les Français présentent dans leur organisme des perturbateurs endocriniens avérés ou suspectés avec des taux plus élevés chez les enfants.

    Que sont ces perturbateurs endocriniens ?

    Selon la définition de l'Organisation Mondiale de la Santé ce sont des "substances chimiques d'origine naturelle ou artificielle étrangères à l'organisme qui peuvent interférer avec le fonctionnement du système endocrinien (c'est-à-dire le système hormonal) et induire ainsi des effets délétères sur cet organisme ou sur ses descendants".

    Les perturbateurs endocriniens sont présents partout dans notre quotidien. On les trouve dans l'alimentation (fruits & légumes additifs alimentaires, eau que l'on boit), les emballages alimentaires (plastique mais aussi certains papiers ou cartons), les revêtements anti-adhésifs des ustensiles de cuisine, mais également dans les produits ménagers, les produits de beauté, les éléments de l'ameublement (bois aggloméré, tissus traités pour retarder l'inflammation en cas d'incendie ou traitements anti-taches), les peintures et même dans l'air que l'on respire.

    Comment agissent-ils ?

    Notre corps sécrète naturellement des hormones qui ont une fonction de messager chimique et déclenchent des réactions en permettant à nos organes de communiquer entre eux. Ces hormones ont notamment une action sur le développement, la croissance, la reproduction, la régulation de la température corporelle, de l'appétit, de l'humeur, du sommeil.

    Les perturbateurs endocriniens vont agir de différentes manières sur l'organisme, ils perturbent le fonctionnement hormonal en brouillant les messages induits par les hormones soit en agissant sur la production des hormones, soit en bloquant leur action en se fixant sur les récepteurs avec lesquelles elles interagissent ou encore en se substituant aux hormones provoquant ainsi des actions non souhaitées.

    Impacts sur l'organisme 

    Quand les perturbateurs endocriniens sont ingérés par notre organisme, sous quelque forme que ce soit, ils provoquent des interférences qui vont affecter les fonctions essentielles de notre corps. Les effets néfastes les plus connus à ce jour impactent la reproduction (baisse de la fertilité), ils favorisent l'augmentation de l'obésité et du diabète, ils agissent sur les troubles du comportement et augmentent la survenue de cancers hormono-dépendants.

    Un des perturbateurs endocriniens le plus connu actuellement est le Bisphénol A qui est interdit en France dans les biberons depuis 2010 mais qui reste autorisé dans certains pays d'Europe. En effet aucune liste ne répertorie ces perturbateurs endocriniens et il n'existe pas encore d'obligation de tester les produits avant leur commercialisation (à l'exception des pesticides et des biocides qui doivent faire l'objet d'évaluations).

    Il est donc quasiment impossible de les éviter mais on peut toutefois réduire notre exposition en modifiant notre manière de consommer au quotidien, privilégier le verre à la place du plastique, cuisiner dans des ustensiles en acier inoxydable plutôt qu'anti-adhésifs, en limitant la consommation de plats cuisinés transformés par l'industrie alimentaire au profit du "fait maison", en aérant quotidiennement notre habitat ou encore en lavant les vêtements neufs avant de les porter la première fois.


    Publié le 30/08/2022
  • Les accidents à la montagne - Trousse de premiers secours
    Conseil

    En randonnée à la montagne, les risques de blessures légères sont accrus et les endroits où se soigner sont souvent éloignés, il est donc nécessaire de toujours emporter une trousse de secours avec soi afin de délivrer les premiers soins en cas d'accident.

    Cette trousse de premiers secours peut être constituée avec l'aide de votre pharmacien et doit contenir les éléments suivants :

    ☤ Des pansements : prendre des pansements hémostatiques et des pansements spéciaux pour ampoules.

    ☤ Des bandes pour les soins : en cas de luxation ou d'entorse il est important de pouvoir solidifier le contour de l'articulation afin d'éviter que la blessure ne s'aggrave. Ces bandes vous permettront de faire un strapping efficace (technique qui par l'utilisation de bandes entrecroisées permet de réaliser une contention plus ou moins souple).

    ☤ Des ciseaux : pour découper les bandes, pansements ou encore couper les vêtements si besoin.

    ☤ Un désinfectant : en spray ou à appliquer sur une compresse pour désinfecter les plaies.

    ☤ Des compresses :  en cas de blessure ouverte avec saignement la compresse reste le seul moyen de stabiliser la blessure.

    ☤ Un anti-douleur : type Paracétamol ou Ibuprofène, veiller à emmener un anti-douleur qui convient aussi aux enfants.

    ☤ Une pince à écharde : indispensable en cas de marche, une écharde dans le pied peut en effet obliger à stopper immédiatement la randonnée.

    ☤ De quoi faire face aux piqûres d'insectes ou de serpent : une piqûre peut s'avérer dangereuse, il est donc prudent d'emporter du spray ou des compresses apaisantes en cas de piqûre d'insecte et une pompe anti-venin pour les morsures de serpent.

    ☤ Du sucre : pour éviter les risques d'hypoglycémie et redonner de l'énergie en cas de coup de pompe.

    ☤ Une couverture de survie : une blessure peut entraîner une immobilisation de durée variable, il est impératif de pouvoir maintenir la personne au chaud - la face dorée côté extérieur permettant d'absorber la chaleur ou a contrario la protéger de l'insolation - la face argentée placée à l'extérieur permettant de réfléchir les rayons du soleil.

    En randonnée à la montagne, les risques de blessures légères sont accrus et les endroits où se soigner sont souvent éloignés, il est donc nécessaire de toujours emporter une trousse de secours avec soi afin de délivrer les premiers soins en cas d'accident.

    Cette trousse de premiers secours peut être constituée avec l'aide de votre pharmacien et doit contenir les éléments suivants :

    ☤ Des pansements : prendre des pansements hémostatiques et des pansements spéciaux pour ampoules.

    ☤ Des bandes pour les soins : en cas de luxation ou d'entorse il est important de pouvoir solidifier le contour de l'articulation afin d'éviter que la blessure ne s'aggrave. Ces bandes vous permettront de faire un strapping efficace (technique qui par l'utilisation de bandes entrecroisées permet de réaliser une contention plus ou moins souple).

    ☤ Des ciseaux : pour découper les bandes, pansements ou encore couper les vêtements si besoin.

    ☤ Un désinfectant : en spray ou à appliquer sur une compresse pour désinfecter les plaies.

    ☤ Des compresses :  en cas de blessure ouverte avec saignement la compresse reste le seul moyen de stabiliser la blessure.

    ☤ Un anti-douleur : type Paracétamol ou Ibuprofène, veiller à emmener un anti-douleur qui convient aussi aux enfants.

    ☤ Une pince à écharde : indispensable en cas de marche, une écharde dans le pied peut en effet obliger à stopper immédiatement la randonnée.

    ☤ De quoi faire face aux piqûres d'insectes ou de serpent : une piqûre peut s'avérer dangereuse, il est donc prudent d'emporter du spray ou des compresses apaisantes en cas de piqûre d'insecte et une pompe anti-venin pour les morsures de serpent.

    ☤ Du sucre : pour éviter les risques d'hypoglycémie et redonner de l'énergie en cas de coup de pompe.

    ☤ Une couverture de survie : une blessure peut entraîner une immobilisation de durée variable, il est impératif de pouvoir maintenir la personne au chaud - la face dorée côté extérieur permettant d'absorber la chaleur ou a contrario la protéger de l'insolation - la face argentée placée à l'extérieur permettant de réfléchir les rayons du soleil.


    Publié le 06/08/2022
  • Les différentes méthodes d'épilation
    Information

    L'été est là, finis les manches longues et les pantalons, nous nous découvrons. C'est plus que jamais le moment de se débarrasser des poils disgracieux afin de montrer peau nette. Voici un récapitulatif des différentes méthodes d'épilation, de celles à faire soi-même à la maison à celles plus pointues à faire en institut ou chez un dermatologue.

    ✔︎ La cire / les bandes de cire : appliquer à la spatule de bandes de cire chaude, tiède ou froide sur la zone à épiler, une fois solidifiée retirer d'un coup sec pour arracher les poils.
    Avantages : poil arraché à la racine, 3 semaines de tranquillité avant repousse - Inconvénients : long à réaliser et attention aux brûlures avec la cire chaude.

    ✔︎ La crème dépilatoire : appliquer sur zone à épiler, laisser poser le temps indiqué et retirer à la spatule.
    Avantages : facile, rapide et efficace - Inconvénients : odeur chimique pas très agréable, risque de réaction pour peaux sensibles et repousse du poil 2 à 3 jours après épilation.

    ✔︎ Le rasoir : coupe le poil au ras de la peau.
    Avantages : rapide - Inconvénients : le poil repousse rapidement, risque de coupures ou d'irritations et laisse la peau sèche et rugueuse.

    ✔︎ La pince à épiler : arrache les poils un par un.
    Avantages : épilation nette, précise et durable - Inconvénients : très long.

    ✔︎ L'épilateur électrique : il agit comme une multitude de pinces à épiler pour venir déraciner les poils.
    Avantages : 3 semaines de tranquillité avant repousse - Inconvénients : un peu long.

    ✔︎ Le laser : le rayon laser vise la mélatonine du poil, il atteint le poil à sa base au niveau du bulbe et en chauffant à haute température il va désintégrer le poil. Les séances de laser se font chez un médecin dermatologue ou en centre laser et esthétique.
    Avantages : poil définitivement supprimé - Inconvénients : plusieurs séances nécessaires car le laser n'agit que sur le poil en phase de pousse et acte assez onéreux.

    ✔︎ L'épilation électrique : consiste à envoyer un courant électrique à la base du poil par le biais d'une fine aiguille pour détruire le bulbe.
    Avantages : poil détruit ne repousse plus - Inconvénients : assez fastidieux, réalisé en centre spécialisé et plusieurs séances nécessaires en fonction de la pilosité.

    ✔︎ La lumière intense pulsée : l'appareil délivre de courtes impulsions de lumière directement dans le follicule pileux pour empêcher la repousse du poil.
    Avantages : effet durable avec réduction de 54% de poils en 3 mois et 50% au bout de 18 mois. L'IPL peut être réalisée à domicile. - Inconvénients : IPL contre-indiquée sur les peaux foncées et aussi sur les poils très clairs.

    ✔︎ L'épilation au fil : emprisonnés dans deux fils de coton très résistants les poils sont arrachés avec leur bulbe.
    Avantages : diminue le risque de poils incarnés et repousse plus lente - Inconvénients : méthode longue qui doit être réalisée par une professionnelle compétente.

    L'été est là, finis les manches longues et les pantalons, nous nous découvrons. C'est plus que jamais le moment de se débarrasser des poils disgracieux afin de montrer peau nette. Voici un récapitulatif des différentes méthodes d'épilation, de celles à faire soi-même à la maison à celles plus pointues à faire en institut ou chez un dermatologue.

    ✔︎ La cire / les bandes de cire : appliquer à la spatule de bandes de cire chaude, tiède ou froide sur la zone à épiler, une fois solidifiée retirer d'un coup sec pour arracher les poils.
    Avantages : poil arraché à la racine, 3 semaines de tranquillité avant repousse - Inconvénients : long à réaliser et attention aux brûlures avec la cire chaude.

    ✔︎ La crème dépilatoire : appliquer sur zone à épiler, laisser poser le temps indiqué et retirer à la spatule.
    Avantages : facile, rapide et efficace - Inconvénients : odeur chimique pas très agréable, risque de réaction pour peaux sensibles et repousse du poil 2 à 3 jours après épilation.

    ✔︎ Le rasoir : coupe le poil au ras de la peau.
    Avantages : rapide - Inconvénients : le poil repousse rapidement, risque de coupures ou d'irritations et laisse la peau sèche et rugueuse.

    ✔︎ La pince à épiler : arrache les poils un par un.
    Avantages : épilation nette, précise et durable - Inconvénients : très long.

    ✔︎ L'épilateur électrique : il agit comme une multitude de pinces à épiler pour venir déraciner les poils.
    Avantages : 3 semaines de tranquillité avant repousse - Inconvénients : un peu long.

    ✔︎ Le laser : le rayon laser vise la mélatonine du poil, il atteint le poil à sa base au niveau du bulbe et en chauffant à haute température il va désintégrer le poil. Les séances de laser se font chez un médecin dermatologue ou en centre laser et esthétique.
    Avantages : poil définitivement supprimé - Inconvénients : plusieurs séances nécessaires car le laser n'agit que sur le poil en phase de pousse et acte assez onéreux.

    ✔︎ L'épilation électrique : consiste à envoyer un courant électrique à la base du poil par le biais d'une fine aiguille pour détruire le bulbe.
    Avantages : poil détruit ne repousse plus - Inconvénients : assez fastidieux, réalisé en centre spécialisé et plusieurs séances nécessaires en fonction de la pilosité.

    ✔︎ La lumière intense pulsée : l'appareil délivre de courtes impulsions de lumière directement dans le follicule pileux pour empêcher la repousse du poil.
    Avantages : effet durable avec réduction de 54% de poils en 3 mois et 50% au bout de 18 mois. L'IPL peut être réalisée à domicile. - Inconvénients : IPL contre-indiquée sur les peaux foncées et aussi sur les poils très clairs.

    ✔︎ L'épilation au fil : emprisonnés dans deux fils de coton très résistants les poils sont arrachés avec leur bulbe.
    Avantages : diminue le risque de poils incarnés et repousse plus lente - Inconvénients : méthode longue qui doit être réalisée par une professionnelle compétente.


    Publié le 28/07/2022
  • Les différentes méthodes d'épilation
    Information

    L'été est là, finis les manches longues et les pantalons, nous nous découvrons. C'est plus que jamais le moment de se débarrasser des poils disgracieux afin de montrer peau nette. Voici un récapitulatif des différentes méthodes d'épilation, de celles à faire soi-même à la maison à celles plus pointues à faire en institut ou chez un dermatologue.

    ✔︎ La cire / les bandes de cire : appliquer à la spatule de bandes de cire chaude, tiède ou froide sur la zone à épiler, une fois solidifiée retirer d'un coup sec pour arracher les poils.
    Avantages : poil arraché à la racine, 3 semaines de tranquillité avant repousse - Inconvénients : long à réaliser et attention aux brûlures avec la cire chaude.

    ✔︎ La crème dépilatoire : appliquer sur zone à épiler, laisser poser le temps indiqué et retirer à la spatule.
    Avantages : facile, rapide et efficace - Inconvénients : odeur chimique pas très agréable, risque de réaction pour peaux sensibles et repousse du poil 2 à 3 jours après épilation.

    ✔︎ Le rasoir : coupe le poil au ras de la peau.
    Avantages : rapide - Inconvénients : le poil repousse rapidement, risque de coupures ou d'irritations et laisse la peau sèche et rugueuse.

    ✔︎ La pince à épiler : arrache les poils un par un.
    Avantages : épilation nette, précise et durable - Inconvénients : très long.

    ✔︎ L'épilateur électrique : il agit comme une multitude de pinces à épiler pour venir déraciner les poils.
    Avantages : 3 semaines de tranquillité avant repousse - Inconvénients : un peu long.

    ✔︎ Le laser : le rayon laser vise la mélatonine du poil, il atteint le poil à sa base au niveau du bulbe et en chauffant à haute température il va désintégrer le poil. Les séances de laser se font chez un médecin dermatologue ou en centre laser et esthétique.
    Avantages : poil définitivement supprimé - Inconvénients : plusieurs séances nécessaires car le laser n'agit que sur le poil en phase de pousse et acte assez onéreux.

    ✔︎ L'épilation électrique : consiste à envoyer un courant électrique à la base du poil par le biais d'une fine aiguille pour détruire le bulbe.
    Avantages : poil détruit ne repousse plus - Inconvénients : assez fastidieux, réalisé en centre spécialisé et plusieurs séances nécessaires en fonction de la pilosité.

    ✔︎ La lumière intense pulsée : l'appareil délivre de courtes impulsions de lumière directement dans le follicule pileux pour empêcher la repousse du poil.
    Avantages : effet durable avec réduction de 54% de poils en 3 mois et 50% au bout de 18 mois. L'IPL peut être réalisée à domicile. - Inconvénients : IPL contre-indiquée sur les peaux foncées et aussi sur les poils très clairs.

    ✔︎ L'épilation au fil : emprisonnés dans deux fils de coton très résistants les poils sont arrachés avec leur bulbe.
    Avantages : diminue le risque de poils incarnés et repousse plus lente - Inconvénients : méthode longue qui doit être réalisée par une professionnelle compétente.

    L'été est là, finis les manches longues et les pantalons, nous nous découvrons. C'est plus que jamais le moment de se débarrasser des poils disgracieux afin de montrer peau nette. Voici un récapitulatif des différentes méthodes d'épilation, de celles à faire soi-même à la maison à celles plus pointues à faire en institut ou chez un dermatologue.

    ✔︎ La cire / les bandes de cire : appliquer à la spatule de bandes de cire chaude, tiède ou froide sur la zone à épiler, une fois solidifiée retirer d'un coup sec pour arracher les poils.
    Avantages : poil arraché à la racine, 3 semaines de tranquillité avant repousse - Inconvénients : long à réaliser et attention aux brûlures avec la cire chaude.

    ✔︎ La crème dépilatoire : appliquer sur zone à épiler, laisser poser le temps indiqué et retirer à la spatule.
    Avantages : facile, rapide et efficace - Inconvénients : odeur chimique pas très agréable, risque de réaction pour peaux sensibles et repousse du poil 2 à 3 jours après épilation.

    ✔︎ Le rasoir : coupe le poil au ras de la peau.
    Avantages : rapide - Inconvénients : le poil repousse rapidement, risque de coupures ou d'irritations et laisse la peau sèche et rugueuse.

    ✔︎ La pince à épiler : arrache les poils un par un.
    Avantages : épilation nette, précise et durable - Inconvénients : très long.

    ✔︎ L'épilateur électrique : il agit comme une multitude de pinces à épiler pour venir déraciner les poils.
    Avantages : 3 semaines de tranquillité avant repousse - Inconvénients : un peu long.

    ✔︎ Le laser : le rayon laser vise la mélatonine du poil, il atteint le poil à sa base au niveau du bulbe et en chauffant à haute température il va désintégrer le poil. Les séances de laser se font chez un médecin dermatologue ou en centre laser et esthétique.
    Avantages : poil définitivement supprimé - Inconvénients : plusieurs séances nécessaires car le laser n'agit que sur le poil en phase de pousse et acte assez onéreux.

    ✔︎ L'épilation électrique : consiste à envoyer un courant électrique à la base du poil par le biais d'une fine aiguille pour détruire le bulbe.
    Avantages : poil détruit ne repousse plus - Inconvénients : assez fastidieux, réalisé en centre spécialisé et plusieurs séances nécessaires en fonction de la pilosité.

    ✔︎ La lumière intense pulsée : l'appareil délivre de courtes impulsions de lumière directement dans le follicule pileux pour empêcher la repousse du poil.
    Avantages : effet durable avec réduction de 54% de poils en 3 mois et 50% au bout de 18 mois. L'IPL peut être réalisée à domicile. - Inconvénients : IPL contre-indiquée sur les peaux foncées et aussi sur les poils très clairs.

    ✔︎ L'épilation au fil : emprisonnés dans deux fils de coton très résistants les poils sont arrachés avec leur bulbe.
    Avantages : diminue le risque de poils incarnés et repousse plus lente - Inconvénients : méthode longue qui doit être réalisée par une professionnelle compétente.


    Publié le 28/07/2022
  • Le bronzage - Les protections solaires
    Actualité

    Le bronzage est une coloration brunâtre de la peau due à la formation de mélanine, pigment noir fabriqué par la peau pour se protéger des effets néfastes des rayons ultraviolets UVA et UVB naturels ou artificiels.

    S'exposer au soleil c'est exposer sa peau aux UVA et aux UVB, c'est grâce à ces rayons que l'on bronze. Si les UVB ne pénètrent pas la peau en profondeur et sont responsables des coups de soleil, les UVA eux pénètrent la peau et induisent un photovieillissement cutané.

    Avant toute exposition au soleil il est indispensable de bien protéger sa peau. Il existe de nombreux produits cosmétiques sous différentes formes (crème, lait, brume, huile, spray) adaptés à chaque type de peau (peau des enfants, teint clair, teint plus foncé, peau noire) avec des indices variables 10, 30 ou 50 voire 50+ en fonction du degré de protection nécessaire. Il faut choisir le bon indice de protection pour votre type de peau mais cela ne suffit pas pour assurer une protection totale, l'application doit être renouvelée toutes les heures et de façon généreuse.

    En dehors de ces protections solaires il y a quelques règles de bon sens à respecter :

    • éviter l'exposition aux heures les plus chaudes entre 12h et 16h, moment où les UVA et UVB sont les plus dangereux
    • prendre particulièrement soin des enfants et adolescents dont la peau est plus fragile
    • rechercher l'ombre le plus possible quelle que soit l'activité de plein air, ayez le réflexe de préférer les endroits ombragés
    • se couvrir avec des vêtements légers, chapeau et lunettes de soleil, meilleure protection contre le soleil
    • porter un soin accru à la protection en cas de grossesse
    • faire attention si vous prenez des médicaments, certains ne sont pas compatibles avec le soleil.

    Le bronzage est une coloration brunâtre de la peau due à la formation de mélanine, pigment noir fabriqué par la peau pour se protéger des effets néfastes des rayons ultraviolets UVA et UVB naturels ou artificiels.

    S'exposer au soleil c'est exposer sa peau aux UVA et aux UVB, c'est grâce à ces rayons que l'on bronze. Si les UVB ne pénètrent pas la peau en profondeur et sont responsables des coups de soleil, les UVA eux pénètrent la peau et induisent un photovieillissement cutané.

    Avant toute exposition au soleil il est indispensable de bien protéger sa peau. Il existe de nombreux produits cosmétiques sous différentes formes (crème, lait, brume, huile, spray) adaptés à chaque type de peau (peau des enfants, teint clair, teint plus foncé, peau noire) avec des indices variables 10, 30 ou 50 voire 50+ en fonction du degré de protection nécessaire. Il faut choisir le bon indice de protection pour votre type de peau mais cela ne suffit pas pour assurer une protection totale, l'application doit être renouvelée toutes les heures et de façon généreuse.

    En dehors de ces protections solaires il y a quelques règles de bon sens à respecter :

    • éviter l'exposition aux heures les plus chaudes entre 12h et 16h, moment où les UVA et UVB sont les plus dangereux
    • prendre particulièrement soin des enfants et adolescents dont la peau est plus fragile
    • rechercher l'ombre le plus possible quelle que soit l'activité de plein air, ayez le réflexe de préférer les endroits ombragés
    • se couvrir avec des vêtements légers, chapeau et lunettes de soleil, meilleure protection contre le soleil
    • porter un soin accru à la protection en cas de grossesse
    • faire attention si vous prenez des médicaments, certains ne sont pas compatibles avec le soleil.


    Publié le 04/07/2022
  • Les risques des UV en cabines - Prévention du cancer de la peau
    Conseil

    Qu'ils soient d'origine naturelle ou artificielle, les rayonnements UV sont dangereux, responsables de coups de soleil, du vieillissement accéléré de la peau et, plus grave encore, de cancers de la peau.

    Quelles conséquences l'usage de cabines à UV ont-elles sur la santé et sur la peau ? 

    Une peau dorée, un teint hâlé, nombreux sont celles et ceux qui aiment afficher une bonne mine comme au retour des vacances. Certains diront que les cabines UV sont la solution, cependant ces appareils de bronzage artificiel sont loin d'être les alliés d'une peau en bonne santé.

    On sait depuis plusieurs années que ces cabines de bronzage augmentent les risques de développer des cancers cutanés. Il en existe deux sortes : le carcinome (cancer de la peau le plus fréquent qui guérit facilement et qui se développe sur les zones du corps les moins protégées en cas d'exposition solaire excessive et chronique et qui concerne généralement les personnes de plus de 50 ans) et le mélanome (cancer plus grave et dangereux qui se développe sur n'importe quelle zone du corps et est responsable de métastases qui peuvent se propager rapidement à d'autres parties du corps).

    S'exposer à des rayons artificiels ne serait-ce qu'une seule fois avant l'âge de 35 ans augmente de 59% les risques de développer un cancer de la peau.

    Les alternatives qui ne sont pas dangereuses :

    Bronzer sans UV et sans danger, c'est désormais possible grâce au tanning. Cette douche autobronzante venue des États-Unis, adaptée à tous types de peaux et qui se pratique en institut, consiste à pulvériser par une douche de brumisation des produits autobronzants sur l'ensemble du corps afin d'obtenir un hâle homogène progressif. Le tanning est basé sur une réaction chimique non toxique entre l'épiderme et la molécule DHA (Dihydroxyacétone) qui entre dans la composition du produit pulvérisé, cette molécule étant présente naturellement dans l'organisme ne demande donc pas de précaution particulière pour prévenir une allergie.

    Il existe encore d'autres alternatives telles que l'autobronzant, la crème hydratante teintée, la poudre bronzante et les huiles naturelles. Vous avez le choix parmi ces produits en crème, spray, huile ou brume pour une bonne mine en toute saison.

    Qu'ils soient d'origine naturelle ou artificielle, les rayonnements UV sont dangereux, responsables de coups de soleil, du vieillissement accéléré de la peau et, plus grave encore, de cancers de la peau.

    Quelles conséquences l'usage de cabines à UV ont-elles sur la santé et sur la peau ? 

    Une peau dorée, un teint hâlé, nombreux sont celles et ceux qui aiment afficher une bonne mine comme au retour des vacances. Certains diront que les cabines UV sont la solution, cependant ces appareils de bronzage artificiel sont loin d'être les alliés d'une peau en bonne santé.

    On sait depuis plusieurs années que ces cabines de bronzage augmentent les risques de développer des cancers cutanés. Il en existe deux sortes : le carcinome (cancer de la peau le plus fréquent qui guérit facilement et qui se développe sur les zones du corps les moins protégées en cas d'exposition solaire excessive et chronique et qui concerne généralement les personnes de plus de 50 ans) et le mélanome (cancer plus grave et dangereux qui se développe sur n'importe quelle zone du corps et est responsable de métastases qui peuvent se propager rapidement à d'autres parties du corps).

    S'exposer à des rayons artificiels ne serait-ce qu'une seule fois avant l'âge de 35 ans augmente de 59% les risques de développer un cancer de la peau.

    Les alternatives qui ne sont pas dangereuses :

    Bronzer sans UV et sans danger, c'est désormais possible grâce au tanning. Cette douche autobronzante venue des États-Unis, adaptée à tous types de peaux et qui se pratique en institut, consiste à pulvériser par une douche de brumisation des produits autobronzants sur l'ensemble du corps afin d'obtenir un hâle homogène progressif. Le tanning est basé sur une réaction chimique non toxique entre l'épiderme et la molécule DHA (Dihydroxyacétone) qui entre dans la composition du produit pulvérisé, cette molécule étant présente naturellement dans l'organisme ne demande donc pas de précaution particulière pour prévenir une allergie.

    Il existe encore d'autres alternatives telles que l'autobronzant, la crème hydratante teintée, la poudre bronzante et les huiles naturelles. Vous avez le choix parmi ces produits en crème, spray, huile ou brume pour une bonne mine en toute saison.


    Publié le 02/07/2022
  • Les huiles essentielles pour enfants
    Actualité

    Les huiles essentielles sont issues de matières végétales, elles sont extraites par distillation par entraînement à la vapeur d'eau qui permet de récupérer l'huile essentielle de la substance végétale par décantation des parties insolubles présentes dans l'eau de condensation, la partie renfermant les composés hydrosolubles formant l'hydrolat ou hydrosol ou eau florale.

    Les huiles essentielles ne s'utilisent pas seules mais sont généralement diluées dans une huile végétale telle que l'huile de pépins de raisin, d'amande douce, d'argan, de noisette, de macadamia ou encore de tournesol.

    Mode d'administration chez l'enfant :

    Toutes les huiles essentielles ne peuvent pas être utilisées chez les enfants, celles qui le permettent doivent l'être avec beaucoup de précautions et de précisions. Dès l'âge de 3 mois il est possible de faire bénéficier bébé des bienfaits de certaines d'entre elles par voie cutanée diluée dans une huile végétale puis utilisée en massage (pour un moment privilégié entre le parent et l'enfant et pour mettre en exergue les sens de bébé comme le toucher et l'odorat). C'est le cas de Aniba rosaeodora (Bois de rose) de chez Puressentiel ou Dr Valnet qui a des propriétés antivirales, anti-infectieuses, anti-fongicides, réparatrices, cicatrisantes, calmantes et stimule le système immunitaire ; Cistus ladaniferus L. (Ciste ladanifère) des laboratoires Arkopharma, Naturactive, Dr Valnet, qui est efficace en cas de coupure, gerçure, engelure, crevasse et qui permet aussi de stopper les saignements de nez en en déposant une goutte sur une mèche à insérer dans le nez ; Chamaemelum nobile (Camomille noble) chez Pharmascience ou PhytosunArôms qui en massage soulage les maux de ventre et a aussi une action antiprurigineuse et une action déstressante. Elles peuvent aussi être diluées dans l'eau du bain comme Lavandula officinalis (Lavande fine) de chez Arkopharma, Naturactive ou PhytosunArôms qui agit sur le système nerveux et apaise les angoisses avant le coucher.

    L'administration par voie olfactive est aussi possible en diffusion atmosphérique ou en inhalation sèche (en déposant quelques gouttes sur un oreiller) ainsi que par voie orale mais qui est interdite chez l'enfant avant l'âge de 6 ans.

     

    Les huiles essentielles sont issues de matières végétales, elles sont extraites par distillation par entraînement à la vapeur d'eau qui permet de récupérer l'huile essentielle de la substance végétale par décantation des parties insolubles présentes dans l'eau de condensation, la partie renfermant les composés hydrosolubles formant l'hydrolat ou hydrosol ou eau florale.

    Les huiles essentielles ne s'utilisent pas seules mais sont généralement diluées dans une huile végétale telle que l'huile de pépins de raisin, d'amande douce, d'argan, de noisette, de macadamia ou encore de tournesol.

    Mode d'administration chez l'enfant :

    Toutes les huiles essentielles ne peuvent pas être utilisées chez les enfants, celles qui le permettent doivent l'être avec beaucoup de précautions et de précisions. Dès l'âge de 3 mois il est possible de faire bénéficier bébé des bienfaits de certaines d'entre elles par voie cutanée diluée dans une huile végétale puis utilisée en massage (pour un moment privilégié entre le parent et l'enfant et pour mettre en exergue les sens de bébé comme le toucher et l'odorat). C'est le cas de Aniba rosaeodora (Bois de rose) de chez Puressentiel ou Dr Valnet qui a des propriétés antivirales, anti-infectieuses, anti-fongicides, réparatrices, cicatrisantes, calmantes et stimule le système immunitaire ; Cistus ladaniferus L. (Ciste ladanifère) des laboratoires Arkopharma, Naturactive, Dr Valnet, qui est efficace en cas de coupure, gerçure, engelure, crevasse et qui permet aussi de stopper les saignements de nez en en déposant une goutte sur une mèche à insérer dans le nez ; Chamaemelum nobile (Camomille noble) chez Pharmascience ou PhytosunArôms qui en massage soulage les maux de ventre et a aussi une action antiprurigineuse et une action déstressante. Elles peuvent aussi être diluées dans l'eau du bain comme Lavandula officinalis (Lavande fine) de chez Arkopharma, Naturactive ou PhytosunArôms qui agit sur le système nerveux et apaise les angoisses avant le coucher.

    L'administration par voie olfactive est aussi possible en diffusion atmosphérique ou en inhalation sèche (en déposant quelques gouttes sur un oreiller) ainsi que par voie orale mais qui est interdite chez l'enfant avant l'âge de 6 ans.

     


    Publié le 22/07/2021
  • Joyeuses fêtes de fin d'années
    Actualité

    Toute l'équipe de la Pharmacie de l'Hôtel de ville vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année !

    Toute l'équipe de la Pharmacie de l'Hôtel de ville vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année !


    Publié le 01/12/2020
  • Réduire la transpiration
    Information

    😉 On craque on clique et on commande 😉

    Rendez-vous sur Pharmarun.fr

    Et on arrête de transpirer...

    😉 On craque on clique et on commande 😉

    Rendez-vous sur Pharmarun.fr

    Et on arrête de transpirer...

    Publié le 29/12/2019
  • Amour, paix et joie
    Information

    Pharmarun vous accompagnera tout au long de l’année 2020

    Bonnes et joyeuses fêtes à toutes et tous !

    Pharmarun vous accompagnera tout au long de l’année 2020

    Bonnes et joyeuses fêtes à toutes et tous !

    Publié le 28/12/2019
  • Pharmarun.fr
    Information

    🎁 Votre shopping de Noël depuis chez vous c’est possible ! 🎁

    Rendez-nous sur notre site:
    ❤️ www.pharmarun.fr ❤️

    🎁 Votre shopping de Noël depuis chez vous c’est possible ! 🎁

    Rendez-nous sur notre site:
    ❤️ www.pharmarun.fr ❤️

    Publié le 23/11/2019
  • Votre voix est unique !
    Nouveauté

    Protégez-la !

    Chanteurs 🎤? Profs 📖? Maître de conférence 🗣 ? Maman 🤦🏻‍♀️ ?

    Si vous voulez une voix douce et suave, nous avons LE produit qu’il vous faut :

    Fabriqué selon une recette ancestrale, le Sirop des Chantres Herbalgem…

    Pharmarun.fr

    Protégez-la !

    Chanteurs 🎤? Profs 📖? Maître de conférence 🗣 ? Maman 🤦🏻‍♀️ ?

    Si vous voulez une voix douce et suave, nous avons LE produit qu’il vous faut :

    Fabriqué selon une recette ancestrale, le Sirop des Chantres Herbalgem…

    Pharmarun.fr

    Publié le 20/11/2019
  • Elgydium le dentifrice éducatif...
    Information

    Ce produit est disponible en stock à la Pharmacie de l'Hôtel de Ville

    Conçu en collaboration avec des chirurgiens-dentistes, ELGYDIUM RÉVÉLATEUR DE PLAQUE est le premier dentifrice qui colore les résidus de plaque dentaire.

    Véritable dentifrice éducatif, il permet à toute la famille d’apprendre à éliminer plus efficacement la plaque dentaire, contribuant ainsi à la prévention des caries et des problèmes de gencives.

    Ce dentifrice innovant contient également du fluorinol pour renforcer l’émail et du siliglycol pour renforcer la fixation du fluor.

    Ce produit est disponible en stock à la Pharmacie de l'Hôtel de Ville

    Conçu en collaboration avec des chirurgiens-dentistes, ELGYDIUM RÉVÉLATEUR DE PLAQUE est le premier dentifrice qui colore les résidus de plaque dentaire.

    Véritable dentifrice éducatif, il permet à toute la famille d’apprendre à éliminer plus efficacement la plaque dentaire, contribuant ainsi à la prévention des caries et des problèmes de gencives.

    Ce dentifrice innovant contient également du fluorinol pour renforcer l’émail et du siliglycol pour renforcer la fixation du fluor.

    Publié le 04/09/2019
  • Faire livrer un cadeau
    Nouveauté

    Faire livrer un cadeau directement pour un anniversaire ou juste pour le plaisir d'offrir ?
    C’est désormais possible !!

    Sur notre site : Pharmarun.fr

    Faire livrer un cadeau directement pour un anniversaire ou juste pour le plaisir d'offrir ?
    C’est désormais possible !!

    Sur notre site : Pharmarun.fr

    Publié le 02/09/2019
  • La pharmacie sur internet "Pharmarun" est présente également sur Facebook
    Actualité

    Retrouvez toutes les actualités de votre Pharmacie préférée de l'ile de la Réunion sur Facebook

    Retrouvez toutes les actualités de votre Pharmacie préférée de l'ile de la Réunion sur Facebook

    Publié le 13/05/2019
  • Ile de la réunion : frais de port offerts dès 69 €
    Promotion
    Publié le 19/04/2019
  • Perte de fermeté ???
    Conseil

    Perte de fermeté ? Rides profondes ? Peaux sensibles ?

    Forts de cette expertise, les laboratoires La Roche-Posay ont développé une formule destinée aux peaux sensibles concentrée en Vitamine C, référence reconnue en anti-âge pour son efficacité sur l’uniformité du teint, elle stimule la production de collagène pour combler les rides de l’intérieur et renforcer le matelas dermique.

    Son action intensive est complétée par 2 actifs:
    - L’acide hyaluronique fragmenté pour lisser immédiatement la peau.
    - Le Mannose, sucre régénérant pour optimiser l’interaction de la lumière avec la peau et flouter les irrégularités dès l’application.
    Dans cette formule se retrouvent le Madécassoside réparateur etla Neurosensine (peptide apaisant).


    Nouveau : Une texture repulpante, fraîche et légère qui laisse un fini velouté et un toucher non gras.

    www.pharmarun.fr

    Perte de fermeté ? Rides profondes ? Peaux sensibles ?

    Forts de cette expertise, les laboratoires La Roche-Posay ont développé une formule destinée aux peaux sensibles concentrée en Vitamine C, référence reconnue en anti-âge pour son efficacité sur l’uniformité du teint, elle stimule la production de collagène pour combler les rides de l’intérieur et renforcer le matelas dermique.

    Son action intensive est complétée par 2 actifs:
    - L’acide hyaluronique fragmenté pour lisser immédiatement la peau.
    - Le Mannose, sucre régénérant pour optimiser l’interaction de la lumière avec la peau et flouter les irrégularités dès l’application.
    Dans cette formule se retrouvent le Madécassoside réparateur etla Neurosensine (peptide apaisant).


    Nouveau : Une texture repulpante, fraîche et légère qui laisse un fini velouté et un toucher non gras.

    www.pharmarun.fr

    Publié le 13/03/2019